AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 CLELIA ✻ J'me perds dans la machine du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ADMIN ⊰ I'm running from a warzone


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 764
✤ A N-Y depuis : 25/08/2012
My life
My life
Statut civil : Mariée à Thybalt
Age de ton personnage: 24 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: CLELIA ✻ J'me perds dans la machine du temps Sam 26 Aoû - 8:48



Clelia Brooke Addison-Pawelski

A sky full of stars

Nom Mon nom de jeune fille est Pawelski, mais depuis deux ans je porte également le nom de mon époux. Prénoms: Clelia Brooke, j'aime beaucoup mon prénom, moins mon deuxième prénom. Surnom: Cle, Lia, Addiso. Age: 25 ans. Date & Lieu de naissance: 20 mars à New-York. Nationalité: Américaine. Origines: Polonaise et Américaine. Métier/Etudes: Danseuse Professionnelle, enfin. Situation financière: Riche grâce à mon mari, mais seule j'ai une situation modeste voir aisé désormais. Statut Civil: Mariée à Thybalt depuis deux ans, eh oui, personne n'avait parié sur notre couple, et pourtant... Orientation sexuelle: Hétérosexuelle  Groupe: Latte. Avatar: La jolie Dobrev. Crédits des gifs: tu réponds ici.


Depuis combien de temps es-tu à New-York?: Depuis toujours, j'ai passé toute ma vie à New-York sauf ces dernières années où j'ai beaucoup voyagé avec mon mari.
Qu'as-tu fait pendant 5 ans?: J'ai fini mes études, je suis officiellement danseuse professionnelle, et ça m'a pris du temps. Peu de temps après, je me suis fait repérée par un chorégraphe américain et j'ai enchainé les boulots un peu partout, j'ai même fait une tournée en Europe pendant un an et demi. Une opportunité que je me devais de saisir. Aujourd'hui, me voilà de retour dans la grosse pomme. Je me suis mariée avec Thybalt pour la deuxième fois, on a fait les choses bien cette fois.
Où te vois-tu dans 10 ans?: Je ne sais pas trop.. Toujours mariée à Thybalt, ça c'est sûr, après j'aimerais avoir des enfants avant 30 ans et toujours danseuse ou chorégraphe. Après, je ne sais pas trop où je serai dans 10 ans. J'adore New-York mais des opportunités peuvent se présenter un peu partout.
Que penses-tu du retour de Gossip Girl?: Elle m'a pourri la vie pendant ces années d'activité. J'étais une fille normale, de classe moyenne et j'ai toujours fais partie quand même partie de son blog, surtout lorsque Thybalt et moi avons commencé à sortir ensemble. Alors son retour ne m'enchante pas vraiment...
 

1 ✻ J'ai vécu à Brooklyn toute mon enfance. Mes parents n'étaient pas riche, bien au contraire, mon père était pompier et ma mère était infirmière. Mon père voulait devenir médecin mais il a tout abandonné quand ma grande soeur est née. Il a reporté tout ces espoirs en nous. 2 ✻  Mes parents ont toujours tout fait pour subvenir à nos besoins. Ils m'ont toujours payé mes cours de danse (sauf quand j'ai voulu intégrer Julliard car ils n'en avaient pas les moyens) 3 ✻ Je suis très proche de mes deux soeurs. Nous avons toujours tout partagé (sauf les mecs bien évidemment). On a toujours été une fratrie très soudée, mais j'ai toujours voulu avoir un frère, mais il semblerait que mes parents ne peuvent faire que des filles. Nous sommes obligés de nous appeler minimum deux fois par semaine et depuis qu'on peut faire une conversation à trois sur nos téléphones, c'est encore pire. 4 ✻ Il y a six ans, mon père est parti me chercher à une fête, je lui avais désobéi. Alors qu'il me passait le savon de ma vie dans la voiture -enfin j'imagine-, nous avons eu un accident de voiture. Un chauffard ivre ne s'est pas arrêté à l'intersection et nous a percuté de plein fouet côté conducteur. Il a tué mon père sur le coup, j'ai fais un mois de coma, à mon réveil, j'avais oublié les deux dernières années de ma vie. Cette tragédie nous a beaucoup soudé mes soeurs, ma mère et moi. Je m'en veux tous les jours, c'est comme si j'avais entraîné la mort de mon père. 5 ✻ J'ai essayé de faire médecine pendant un an pour faire plaisir à mon père, mais je me suis évanouie lorsque je suis arrivée dans un bloc et puis pour faire médecine, il faut être passionné par l'anatomie du corps humain, ce que je n'étais clairement pas. J'ai passé une audition à Julliard et j'ai été prise avec une bourse d'étude. 6 ✻ J'ai passé quatre ans dans cette école, avec des hauts et des bas. Des points forts et des faiblesses, j'ai rencontré de supers danseurs avec un meilleur niveau que moi, mais j'ai tout fait pour les rattraper, me donner à fond. 7 ✻ Il y a cinq ans, sur un coup de tête, je suis partie à Bali. C'est un des meilleur voyage que j'ai fais sincèrement. Le coup était énorme, mais je ne l'ai pas regretté, ça m'a permis de me retrouver. 8 ✻ La dernière chose et la meilleure, avant de devenir mon mari, Thybalt était mon meilleur ami. Sur le papier, nous n'étions pas fait pour être ensemble. Je rêvais de prince charmant, lui allait voir une princesse chaque soir. Avant moi, je ne crois pas qu'il ait eu une longue relation. Tout le monde a cru à une blague, mais non, c'était bien réel, nous avons fini par tomber amoureux. Aujourd'hui, tout vas pour le mieux entre nous, on est heureux. On se suffit l'un à l'autre et nous avons beaucoup de points communs : son père me déteste et ma mère n'est pas franchement très fan de Thybalt, mais on s'en fout, on s'est choisi, personne ne peut se mettre entre nous.


Pseudo: wild.happiness. Prénom: Angélique mais tout le monde m'appelle Angel. Age: 21 ans. Ville/Pays: Rouen/France. Comment avez-vous connu le forum?: Je l'ai crée il y a neuf ans. Que pensez-vous du forum?: J'ai fais les codes et le design donc je ne peux pas me prononcer DC ? TC ? : Cee & Lyannah. Un petit mot?: J'vous nem !

Code:
<span class="avatarpris"> [b]Nina Dobrev[/b]</span> ☰ <a href="http://gossipgirlthereturn.creation-forum.com/u10">Clelia Addison-Pawelski</a>

_________________


    Sans toi je sais plus où je me dirige. Mon corps se divise. Mon coeur me néglige. Reste avec moi, sans toi tout ne vas pas. Sans toi, je ne tiendrais plus le coup, sans toi, je ne vaux rien du tout. Avec toi, je suis la plus heureuse et la plus comblée. La plus comblée il n'y a que toi qui me fait trembler. Avec toi le temps s'arrête. Avec toi j'suis sur une autre planète. Avec toi je suis prêt à affronter le pire. Nos erreurs ne comptent pas. Ce sera nous, nous contre le monde.

      ©️endlesslove.


Dernière édition par Clelia Addison-Pawelski le Lun 28 Aoû - 15:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ADMIN ⊰ I'm running from a warzone


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 764
✤ A N-Y depuis : 25/08/2012
My life
My life
Statut civil : Mariée à Thybalt
Age de ton personnage: 24 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: CLELIA ✻ J'me perds dans la machine du temps Sam 26 Aoû - 8:51



L'histoire

Call it magic. Call it true !


Ma première interview, j'étais complètement stressée. Thybalt était venue avec moi, c'était pour un magazine britannique. Ils avaient voulu me rencontrer car j'étais la seule américaine de la tournée. Nous passions de ville en ville pour présenter le balai que nous avons répété pendant des mois. Je m'assis sur un canapé, avec une journaliste qui essayait de me mettre en confiance.

JOURNALISTE : Bonjour Clelia, je suis ravie de vous recevoir. C'est votre première interview ?
CLELIA : Bonjour, je suis ravie de vous rencontrer aussi. Oui, c'est ma première interview et je suis un peu stressée (rires).
JOURNALISTE : Détendez-vous, cela va bien se passer. (sourire). Racontez-nous un peu votre vie aux Etats-Unis.
CLELIA : J'ai toujours vécu à New-York, à Brooklyn. Mes parents ont acheté une maison de ville quand ils ont étaient jeunes, avant de nous avoir mes sœurs et moi. La maison s'était effondrée, ils ont tout rénové. J'ai grandi dedans avec mes deux sœurs : Zoe et Sofia. J'ai eu une enfance heureuse, mon école de danse se trouvait à deux pas de chez nous, c'était vraiment bien. Nos parents ont toujours tout fait pour qu'on ne manque de rien. Je ne les échangerai pour rien au monde.
JOURNALISTE : C'est vraiment mignon et la danse, quand avez-vous su que vous vouliez en faire le métier ?
CLELIA : Depuis le premier jour où j'ai mis les pieds dans une salle de danse, je dirais. J'avais tout juste cinq ans et mon père m'a emmené à mon premier cours. Je n'étais pas douée au début, je suis tombée deux fois rien que le premier cours (rires), j'ai commencé à pleurer, je ne voulais plus y aller mais mon père et ma grande sœur m'ont poussé à continuer, donc j'ai continué à m’entraîner et quand j'ai commencé à bien me débrouiller, j'ai su que je n'étais pas douée pour autre chose.
JOURNALISTE : Vos sœurs aussi sont danseuses ?
CLELIA : Non, elles ont choisi des chemins différents, ma grande sœur Zoe a une brillante carrière devant elle quant à ma petite sœur Sofia, elle est toujours en études et je suis très fière d'elles.
JOURNALISTE : Vous avez eu un accident de voiture lorsque vous avez eu 19 ans, vous n'avez pas eu peur que cela affecte vos capacités moteurs ?
CLELIA : Si bien sûr. J'ai eu très peur, cela a affecté ma mémoire car j'ai eu une amnésie partielle, je ne me rappelais pas les deux dernières années qui s'étaient écoulées. J'ai eu un peu de réeducation à faire, mais je m'en suis bien sortie, j'ai eu beaucoup de chance.
JOURNALISTE : Vous avez perdu votre père dans cet accident de voiture ?
CLELIA : Oui, il est mort sur le coup. Nous n'étions pas en tort, je m'en veux beaucoup, je pense à lui tout le temps. Je culpabilise beaucoup car j'ai l'impression que c'est ma faute...
JOURNALISTE : Toutes mes condoléances. Changeons de sujet, revenons sur la danse, vous avez ensuite fréquenté une brillante école des arts de la scène.
CLELIA : Oui j'ai eu la chance d'étudier la danse à Julliard, j'ai fais beaucoup de sacrifices mais je ne regrette pas, les professeurs sont exigeants mais juste et cela m'a ouvert plein de portes. Le producteur du spectacle m'a repéré lors d'une visite à Julliard. C'était ma dernière année.
JOURNALISTE : Et vous avez embarqué pour ce tour de l'Europe, vous aviez déjà visité notre beau continent ?
CLELIA : Du tout. C'est la première fois que je viens en Europe et que je visite autant de villes. C'est très fatiguant, mais j'aime bien faire un tour dans la ville où je suis. J'ai déjà visité Naples, Rome, Florence, Venise, Barcelone, Madrid, Grenade, Sofia, Budapest, Zagreb, Pula, Berlin, Munich, Hambourg, Luxembourg, Bruges, Bruxelles, puis nous avons pris l'avion direction Londres où nous restons trois jours.
JOURNALISTE : Vous êtes accompagnés ?
CLELIA : Oui de mon mari, Thybalt, il m'a rejoint quelques semaines après le début de la tournée. Notre histoire d'amour n'est pas très banale, elle est même exceptionnelle.
JOURNALISTE : Dîtes-nous en plus.
CLELIA : On s'est rencontré il y a quelques années, nous étions meilleurs amis à la base, Thybalt et moi étions à l'opposé l'un de l'autre. Puis un soir, nous nous sommes rendues dans un bar, nous avons bu et nous ne savons pas comment mais nous nous sommes mariés l'un à l'autre alors que nous étions encore amis et non pas un couple. A partir de ce moment tout a changé, nos sentiments avec. Puis nous avons décidé d'essayer. Personne n'aurait misé un cent sur notre couple, nous avons décidé de divorcer puis nous nous sommes mariés et pourtant nous sommes plus soudés et unis que jamais.
JOURNALISTE : Dommage messieurs, cette jolie danseuse n'est pas un cœur à prendre. Il vous reste combien de temps de tournée ?
CLELIA : Il nous reste un mois et demi, puis nous repartons pour New-York voir nos familles qui nous manque énormément. Mes sœurs et ma mère me manque beaucoup, je ne les ai pas vu depuis plus d'un an.
JOURNALISTE : Vous pouvez nous parler un peu de l'histoire ?
CLELIA : Oui, le spectacle s'appelle Joyaux. C'est l'histoire d'un fervent admirateur des femmes, George Balanchine leur rend hommage dans Joyaux, inspire des vitrines flamboyantes des bijouteries de la Cinquième Avenue de New York. Emeraudes, Rubis et Diamants se succèdent dans un triptyque savamment orchestre, célébrant les capitales des trois grandes écoles de danse : Paris, New York et Saint-Pétersbourg.
JOURNALISTE : L'interview est terminé. Je vous remercie d'avoir répondu à mes questions. J'espère vous revoir bientôt. Je vous souhaite beaucoup de bonheur et bon retour aux Etats-Unis.
CLELIA : Merci beaucoup, à bientôt j'espère.




_________________


    Sans toi je sais plus où je me dirige. Mon corps se divise. Mon coeur me néglige. Reste avec moi, sans toi tout ne vas pas. Sans toi, je ne tiendrais plus le coup, sans toi, je ne vaux rien du tout. Avec toi, je suis la plus heureuse et la plus comblée. La plus comblée il n'y a que toi qui me fait trembler. Avec toi le temps s'arrête. Avec toi j'suis sur une autre planète. Avec toi je suis prêt à affronter le pire. Nos erreurs ne comptent pas. Ce sera nous, nous contre le monde.

      ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 

CLELIA ✻ J'me perds dans la machine du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rat dans la cave ? [En cours]
» Peine insuffisante : révision du procès pour la personne qui a tué son chat dans une machine à laver
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Depart pour un laps de temps indeterminer ...
» Tell me this is a joke - Adonis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATION :: Présentation :: Présentations validées-