AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 Louys - Les rêves sont faits pour être réalisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ADMIN ⊰ I can't imagine... I Hope


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 241
✤ A N-Y depuis : 06/08/2014
My life
My life
Statut civil : Célibataire
Age de ton personnage: 25 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Louys - Les rêves sont faits pour être réalisés Ven 25 Aoû - 14:04



Louys James Cartwright

Eternel Amoureux

Nom: Cartwright - un nom peu connu à New York mais incontournable dans le domaine de la médecine. Ses parents ont écrits des livres sur les pathologies infectieuses des zones tropicales Prénoms: Louys James Ethan pour vous servir.  Surnom:Lou' depuis qu'il est petit Age: 25 ans Date & Lieu de naissance: Il est né un 27 décembre en Afrique du Sud Nationalité: AméricaineOrigines: Il a des origines du Brésil.  Métier/Etudes: Infirmier et Barman pour compléter ses revenues. Situation financière: Dans la galère depuis quelques années.  Statut Civil: Célibataire. Coeur tendre. Amoureux facile.  Orientation sexuelle: HétérosexuelleGroupe: Expresso Avatar: Matthew Daddario Crédits des gifs: Eternal roleplay


Depuis combien de temps es-tu à New-York?: Je suis à New York depuis mes 16 ans. Ca commence à faire un sacré bout de temps. J'ai fais ce choix pour avoir un peu de stabilité : j'ai passé les premières années de ma vie à voyager à travers le monde.
Qu'as-tu fait pendant 5 ans?: Et bien ... J'ai vécu, c'est déjà pas mal non ? Je suis officiellement infirmier titulaire, je travaille aux urgences maintenant. J'élève mon fils aussi. Ethan a maintenant 8 ans, c'est un sacré bout de chou !
Où te vois-tu dans 10 ans?: J'espère pouvoir m'en sortir financièrement sans avoir à faire deux boulots. Avoir trouvé l'amour, quelqu'un avec qui partager ma vie. Un petit Ethan devenu grand. Beaucoup de choses sont encore à faire !
Que penses-tu du retour de Gossip Girl?: Franchement je m'en fiche totalement... Je ne m'y suis jamais intéressé. J'ai beaucoup d'autres choses dans ma vie qui ont la priorité. Je ne suis pas non plus assez intéressant pour être dedans. Alors c'est juste un magasine people de plus.  
 

Louys a une soeur jumelle. Ils sont fusionnels tous les deux, mais la distance n’a pas toujours été simple à gérer. Ils se parlent souvent au téléphone et projettent l’emménagement de Maddy à New York. ♣️ Louys est infirmier par passion. Il voulait être médecin au départ mais l’arrivée d’Ethan ne lui a pas permis de faire ses études. Maintenant s’il avait le choix : il ne reprendrait pas ses études. Il s’éclate dans son boulot chaque jour. ♣️ Le jeune homme est allergique aux arachides. Il a toujours sur lui une seringue lui permettant de gérer une probable ingestion. Il a apprit très jeune à lire les étiquettes. ♣️ Louys n’est pas un grand sportif : c’est un euphémisme, il déteste ça ! Il encourage son fils à faire du baseball, du basket et tout ce qui lui plait, mais lui il n’y connait absolument rien. ♣️ Sa situation financière est souvent critique. Il n’en a parlé à personne et fait comme si de rien n’était. C’est un moyen pour lui de garder la face. Louys est quelqu’un de très fier, qui refuse d’avouer qu’il a besoin d’aide. ♣️ Il a voyagé toute son enfance. Il connaît donc beaucoup de choses sur le monde. Il parle couramment 3 langues : anglais, français, espagnol et il a des notions en arabe, en portugais et en mandarin. ♣️ Louys est quelqu’un de très renfermé sur ses sentiments. Il partage rarement ce qu’il ressent réellement. Il montre une façade d’éternelle optimiste qui ne reflète pas toujours son état d’esprit. ♣️ Louys se mord toujours la lèvre inférieur lorsqu’il est contrarié. Il se passe la main dans les cheveux lorsqu’il est gêné. Il a beaucoup de petits tics qui trahissent ses émotions fortes. Sa sœur est la seule a savoir le décoder entièrement.  



Pseudo: wolfyface Prénom: Laure Age: 24 ans Ville/Pays: Arras - France Comment avez-vous connu le forum?: Longue histoire d'amour Que pensez-vous du forum?: coeur  DC ? TC ? : Thybalt & Amy Un petit mot?: Love sur vous

Code:
<span class="avatarpris"> [b]Matthew Daddario [/b]</span> ☰ <a href="http://gossipgirlthereturn.creation-forum.com/u57">Louys Cartwright</a>

_________________
Enjoy every single moment. The good, the bad, the beautiful, the ugly, the inspiring, the not-so-glamorous moments. You should never regret anything in life. if it's good : it's wonderful, if it's bad, it's experience. + (c) Petulia


Dernière édition par Louys J. Cartwright le Dim 27 Aoû - 21:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ADMIN ⊰ I can't imagine... I Hope


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 241
✤ A N-Y depuis : 06/08/2014
My life
My life
Statut civil : Célibataire
Age de ton personnage: 25 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Louys - Les rêves sont faits pour être réalisés Ven 25 Aoû - 14:05



L'histoire

Enjoy Little thing


" Lou' tourne ! Louys freine ! Lou..." Trop tard. Mon père accourut vers moi alors que je venais de prendre ma première gamelle à vélo. La plus mémorable. Ma soeur se roulait dans l'herbe morte de rire. Petite conne va. Rien que pour ça j'allais me mettre à pleurer. Voilà le jour où à 6 ans, j'ai décidé que je haïrais les vélos jusqu'à la fin de ma vie. Je crois que je suis remonté une fois, voir deux. Rien de plus. J'ai un caractère fort alors inutile de tenter de me convaincre. Ma mère arriva à la rescousse attirée par les bruits au fond du jardin. Elle me consola comme personne. Nous habitions dans une ville de la Sicile cette année-là. Mes parents n'ont jamais été capables de se poser quelque part très longtemps. Quelques semaines, mois... Un an lors des événements exceptionnels comme la naissance des enfants ou pour un boulot. Ils étaient assez idéalistes : ils voulaient vivre en accord avec la nature, sauver le monde avec leurs talents de médecin et être totalement indépendant... Le rêve du hippie moderne en fait. Je m'en contentais parfaitement ... Pendant un temps.

Et l'enfance laisse place à l'adolescence. Un âge troublé perdu entre deux mondes. Particulièrement lorsque vos parents n'ont jamais quitté cette phase. Franchement je n'ai jamais été un grand rebelle. je n'avais fais les 400 coups, oui bien entendu je sortais, je buvais, j'avais des amis.... Normal. Ma vie ? Toujours aussi instable. J'avais réussi à négocier mon inscription dans un lycée à New York, la ville où nous étions à ce moment-là. Une de nos voisines était prête à me louer une chambre, s'étant prit d'amitié pour le jeune garçon qui l'aidait à monter ses courses. Ils finirent par accepter que leur fils n’ait pas les mêmes rêves qu'eux. Une nouvelle vie débutait. Je m'installais dans la grosse pomme, je faisais ma première rentrée pour l'année dans un lycée, avais de nouveau ami… Pour ce qui est des filles et bien j'avais la chance d'être classé chez les mecs mignons mais à tendance inaccessible. A croire que je leur faisais peur. Lorsque je sortais avec une fille c'est que j'étais vraiment amoureux d'elle. Pas d'histoire d'une nuit ou de connerie de ce genre. D'ailleurs je trouvais le grand amour jeune. Lexia et ses longs cheveux blonds. Elle me rendait dingue mais je ne l'avais jamais abordé jusqu'au jour où à une soirée elle s'était avancée vers moi. Nous étions vite sortit ensemble. Elle était parfaite.

Assis sur le banc, j'avais l'impression que le ciel venait de me tomber brutalement sur la tête. Lexia pleurait à chaude larme. Je passais mon bras autour d'elle. Quelques minutes plus tôt elle m'avait appris l'impensable : Enceinte. Je ne voyais pas trop comment c'était arrivé. Si je sais parfaitement comment on fait les gamins mais on avait fait hyper attention. Trop tard. Je lui laissais le choix de faire ce qu'elle avait à faire. Je la soutiendrais quoi qu'il arrive. Je gardais cette nouvelle pour moi. J'avais pas mal de contact avec mes parents mais il n'était pas là pour surveiller mes moindres faits et gestes. Pas crise c'était le côté positif. Miss Hanson par contre ne tardait pas à le découvrir… Je craignais sa réaction. Après tout, je n'étais ici que par sa gentillesse. Au lieu de me passer un savon, elle me conseillait sur les possibles démarches et le comportement à avoir. Quelques semaines plus tard, j'étais père. Le plus difficile avait été de l’annoncer à mes parents. Heureusement je pouvais compter sur Maddy.

Un magnifique petit garçon : Ethan. Je pouvais passer des heures à le regarder dormir, avec lui dans les bras… J'étais bien content que la grossesse soit derrière nous. Mon dieu j'avais pris cher : Lexia n'avait plus une once de douceur et était une vrai garce quand son ventre s'arrondissait. L’accouchement n’avait pas arrangé les choses : " Clara calme toi ! S'il te plait." Je fermais la porte de notre chambre derrière moi pour ne pas réveiller Ethan. Nous avions emménagé ensemble depuis quelques semaines et déjà rien n'allait plus. Lexia était en train de faire ses valises et je ne comprenais pas ce qui se passait. Nous nous aimions encore. Nous nous aimions terriblement mais elle n'arrivait pas à se faire à l'idée d'être mère. Elle criait qu'elle avait mit sa vie entre parenthèse et qu'elle en avait assez. Je tentais de la calmer. J'avais l'impression que le temps s'écoulait rapidement. Je passais mes bras autour d'elle. Elle se mit à pleurer. Mon coeur se serra. Nous trouvions un compromis. Elle rentra chez elle, à plusieurs dizaines de kilomètres de là pour quelques jours. La conversation s'arrêta là parce que notre fils se mit à pleurer et comme d'habitude j'accourais. Trois jours plus tard je recevais une lettre d'adieu de la part de Lexia ainsi qu'un papier d'un avocat disant que j'avais la garde exclusive de notre fils. Je l'ai recroisé une fois depuis.

Le temps passait. Ma vie n'avait pas beaucoup changé. J'avais 20 ans et étais toujours chez miss Hanson. Quelqu'un d'incroyable ! J'étais déposé un dossier à l'université de New York, grâce à une bourse, pour devenir infirmier. Une voie courte et du travail à la clé. Voilà ce qu'il me fallait. J'avais oublié mes envies de devenir médecin. Mon fils d'abord. J'étais assis dans le long couloir. J'attendais la femme qui s'occupait des bourses d'étudiant dans ma situation. Elle voulait me rencontrer. Je comprenais qu'il fallait la convaincre. J'avais tenté de décaler le rendez-vous, n'ayant pas trouvé quelqu'un pour garder le petit pendant ce temps… Je n'avais pas eu d'autres choix. J'avais prévenu la secrétaire qui m'avait gentiment hurlé de venir si je voulais ma bourse, avec ou sans gamin. Je la vis arriver. Super elle avait l'air... conne. " Monsieur Cartwright je suppose ? Et voilà celui dont j'ai entendu parler. Votre frère c'est ca ?''. Je secouais la tête. Toujours la même remarque : " Mon fils." Le même regard habituel. De la surprise avec une petite dose de pitié. Je passais dans son bureau. J'attendais avec impatience la fin de ce rendez-vous.

"Papa tu as le temps de jouer ?." J’étais exténué, regardant mon grand garçon. 8 ans. Le temps passait vite. Il s'approchait de moi avec sa balle de baseball. Je n’avais pas le cœur de lui dire non. J'en avais presque les larmes aux yeux. Je me trouvais parfois médiocre comme père. Je me levais, j’avais deux heures entre mes deux boulots. C’était pour lui. Niveau argent c’est très compliqué. Je boucle difficilement les fins de mois. Depuis le décès de miss Hanson, j’ai un loyer en plus… La galère. Peu importe. Niveau fille ? Toujours célibataire. Ethan a une trop grande place dans mon coeur. Ensemble c'est tout.




_________________
Enjoy every single moment. The good, the bad, the beautiful, the ugly, the inspiring, the not-so-glamorous moments. You should never regret anything in life. if it's good : it's wonderful, if it's bad, it's experience. + (c) Petulia
Revenir en haut Aller en bas
 

Louys - Les rêves sont faits pour être réalisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» Des larmes dont sont faits les pleurs.
» james&astaria ~ les secrets sont faits pour être révélés, de toutes façons.
» Les défis sont fait pour être... réalisés ?
» Les droits sur Alex Kovalev sont disponible pour réellement pas cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATION :: Présentation :: Présentations validées-